Vampire Knight

Vous voicis dans le monde de vampire knight, l'accademie cross a ouver ses porte a la night class et la day class.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nuit, peu paisible... partie 1

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyriu Zero

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 30/01/2009
Age : 31
Localisation : Dans les ténèbres de ma peur et de ma haine des vampires

MessageSujet: Une nuit, peu paisible... partie 1   Ven 20 Fév - 21:31

J’entre pour la première fois dans ma chambre qui me fut assignée par le directeur de L’académie Cross. A première vue elle est sombre et vide. Juste un lit, une table de nuit et un mur séparant qui donne sur un lavabo et un miroir. Une grande pièce pour peu de chose. C’est à mon goût. Oui je n’aime pas l’encombrement et les choses inutiles.
Le sol est un parquet foncé et les murs sont recouverts d’une tapisserie claire et simple. Deux grands rideaux d’un rouge velours cache la fenêtre.
Je vais de suite les ouvrir, pour voir la vue que j’ai de ma chambre. Alors j’y aperçois l’allée qui mène aux salles de cours et en arrière plan la forêt.
Finalement je les referme et m’assoit sur le lit. Je pose toutes mes affaires : Blood-tablet, Bloody Rose et mon brassard de chargé de discipline. Puis je m’allonge les bras derrière la tête et je scrute le plafond tout en pensant à ma vie…
Je revois les passages de mon frère et moi quand nous étions petits, il prenait beaucoup soin de moi comme moi de lui. Je m’en voulais pour lui, car des jumeaux qui arrivent à naître dans une famille de hunter ont la réputation d’être nommée « les jumeaux maudits ». Seulement un seul à le droit de vivre, car il prend tout le souffle de vie de l’autre pour devenir un hunter très puissant. Mais mon frère Ichiru qui a pu naître était très malade. C’est pour cela que je me sentais obligé de veiller sur lui et de le protéger coûte que coûte. Mais nos chemins se sont trop vite séparés. Un soir une vampire de sang pure est venue chez nous pour se « venger » de son amant de Level E que mes parents avaient tué. Malheureusement cette fois mes parents qui étaient de grands guerriers n’ont pas survécu à cette « sorcière ». Puis elle a enrôlé mon frère en l’épargnant. Et quant à moi pour me faire souffrir elle m’a transformé en vampire. Depuis quatre années je porte ce monstre en moi et aussi à mon frère. Je ne sais même pas s’il est encore vivant ou non.
Au jour d’aujourd’hui la seule chose à laquelle je pense c’est de retrouver Hio Shizuka et de la tuer de mes propres mains pour ce qu’elle m’a fait. Un grand vide se pose après. Que pourrais-je bien faire une fois ce monstre éliminé ? J’ai pensé à me tuer. Mais une chose me retient. Une personne du moins. Elle s’appelle Yuki… C’est elle qui m’a accueilli quand je suis arrivé chez le directeur. Elle a pris soin de moi et sans elle je ne serais pas allé bien loin. Même si elle m’agace par moment je l’apprécie beaucoup et je sais que je peux toujours compter sur elle. Yuki ne connaît pas encore mon terrible secret et je ne voudrais pour rien au monde qu’elle le sache. Elle s’effondrerait, je crois…
Je réfléchi et je ne fais que ça. Il faut que je me concentre plus sur cette Shizuka…
En ayant la tête ailleurs je me suis endormi sans m’en rendre compte. Au milieu de la nuit je m’éveille en sursaut.
Aïe… j’ai mal… Ma tête va exploser. Je cherche au hasard sur ma table basse et attrape ma boite à Blood-tablet. Ces fichues pillules que je suis obligé de prendre ralentisse mon envie de sang, mais plus ça va moins je les supporte… Tout en sueur je me recouche mon bras couvrant ma tête et mon cœur emballé.
Je regarde en direction de la fenêtre et je vois mon rideau ouvert… Il me semblait l’avoir refermé tout à l’heure… Quelqu’un est entré ce n’est pas possible.
Je vais vers la fenêtre et regarde partout. A part les ombres créées par la lune ainsi que son éclairage, je ne vois rien. Je lève la tête et aperçoit une ombre plus ou moins humaine. La lune est pleine et rouge sang. Je regarde à nouveau sur l’endroit où se trouvait cette « chose », mais elle a disparue. C’est peut-être qu’une hallucination… Je referme les rideaux et va vers la porte d’entrée. J’ouvre lentement et glisse ma tête au travers pour regarde s’il n’y avait pas « quelque chose » dans le couloir.
Comme je le supposais, il n’y a rien du tout… Je m’assois contre la porte et ferme les yeux. Je… je sens… une odeur… on dirait du… sang ! Mais, mais à qui appartient-il ! Je ne connais pas cette odeur ! Mais d’un autre côté elle m’est familière. J’ai beau me triturer la tête, aucune reconnaissance ne me revient. Ma respiration, mon cœur… s’emballent à nouveau… Mes instincts de vampire se font de plus en plus rapprochés. Ma transformation risque de bientôt arriver.
Comme un éclair un nom me traverse l’esprit. Celui de Kuran Kaname. Ce serait très possible que ce soit lui qui se soit introduit dans ma chambre. Mais que me veut-il ?! Lui encore plus que les autres, je le déteste, même si c’est un sang pur je ne peux pas me l’encadrer. Dès que j’en aurais l’occasion je le tuerais lui aussi.
Je me recouche en espérant pouvoir dormir un peu. Mais finalement je ne peux trouver le sommeil profond. Mon esprit est trop préoccupé.
J’ouvre la fenêtre et saute par dessus celle-ci. J’atterrie sur l’herbe fraîche éclairée aux lueurs de la lune au reflets rouge.
Je m’avance dans la forêt jusqu’au lac. Arrivé, je m’assois et regarde cette eau si limpide et propre. Ce croissant de lune s’y reflète. C’est très beau. L’envie étant si forte je me déshabille et saute dans le lac.
Je nage une bonne dizaine de minutes dans ce silence de mort. En l’espace d’une seconde j’entends un bruit. On dirait que l’on m’espionne.


Yuki ? C’est toi ? Si c’est vraiment toi viens et tu sais que tu n’as pas besoin de m’espionner…

Pas de réponse mais, les feuillages bougent tout seuls alors qu’il n’y à pas un seul brin d’air.
Ce ne doit pas être elle, sinon elle serait venue…
D’une voix légèrement moins sure je retente ma question.


Y a-t-il quelqu’un ?

Toujours rien… Après tout ce n’est peut-être qu’un animal. Je nage encore un peu avant de regagner la rive. Le temps de me sécher je me rhabille.
Je marche lentement en direction de mon pavillon, la tête dirigée au sol. Je jette un dernier coup d’œil derrière moi avant de retourner à ma chambre.
En arrivant je ferme ma fenêtre ainsi que le rideau et m’installe au bord de mon lit défait.
Je pense à Yuki et à sa réaction si jamais je me transformais en level E devant elle. Je dois prendre une décision. Soit quitter la Cross académie et avec une chance Yuki m’oubliera, ou alors…affronter la réalité et tout lui avouer. Comment le prendrait-elle. Je ne voudrais pas courir ce risque sachant très bien qu’elle a peur des vampires, sauf de lui… Kuran Kaname…Ce grand prétentieux impassible qui fait tourner la tête de toutes les filles, mais qui n’en veut qu’une. Au final je ne suis pas mieux que lui on a quelque chose en commun. On a besoin de sang pour survivre. Rien que d’y penser, c’est horrible et je me dégoûte de moi-même. Je ne suis finalement qu’un monstre assoiffé de sang.
Je dois parler à Yuki. Lui dire qui je suis réellement. C’est quitte ou double. Sois je la pers pour toujours, sois elle sera mon allié pour toujours.
D’un pas ferme et déterminé je sors du dortoir des garçons et me dirige vers celui des filles. Le couloir me semble long et infini. C’est noir, malgré la lumière de la nuit. J’arrive devant la porte de Yuki.
Je toque. J’attends. Pas de réponse.


Yuki tu es là ?

Elle doit être entrain de patrouiller au pavillon de la lune. Je n’apprécie pas trop qu’elle vadrouille là-bas, sachant quel genre de personnes s’y trouve. Je continue donc à travers tout le pavillon en espérant la trouver.
Tout à coup mon sang se glace et me torture. J’ai encore une de ces « envies ».


Pas maintenant, ce n’est pas le moment !

Mes yeux prennent la couleur sang et j’entends mon cœur battre à tout rompre en moi. Ne pouvant supporter cette douleur je m’agenouille et cherche dans mes poche mes blood-tablet. Impossible… Je ne les trouve pas. Je les ai oublié sur ma table de nuit.
Je sens des gouttes de sueurs perler le long de mes joues. Que vais-je faire sans mes substituts de sang ? La panique et la torture m’envahissent. Je dois me ressaisir.
Avec beaucoup de mal je me redressent sur mes jambes et m’adosse contre le mur. Une main sur la tête et l’autre contre l’appui de fortune, j’avance pas à pas. J’arrive à l’escalier, je tente de descendre les marches. Une, deux, puis trois… Je vais y arriver. Mais une pulsion m’empêche d’arriver correctement en bas et je m’effondre. Je déboule l’escalier sans prendre soin de me protéger, tellement que la douleur me fait souffrir.
Enfin arrivé en bas, j’avance à quatre pattes jusqu’à l’entrée. Il me faut de l’air, j’étouffe. Je déboutonne ma chemise tout en cherchant de l’air.
Debout contre la porte je l’ouvre avec le peu de force qu’il me reste. Dehors, il n’y a pas d’air, mais je sang la même odeur que tout à l’heure. Du sang. Quelqu’un boit du sang. Il me le faut !
J’avance en direction de l’odeur. Je m’enfonce une fois de plus dans la forêt. J’aperçois un peu plus loin un corps. Quand je me retrouve à son niveau, je m’approche de ce cou qui possède déjà une marque… Une marque avec deux trous. Il me reste une chance de prendre du sang. Je tourne la tête de la victime et plante mes dents de vampire.
Je ne prends pas le temps de déguster, j’engloutis le peu d’abreuvage qu’il reste. Je sens le sang encore chaud s’écouler de mes lèvres à ma gorge. Ceci me suffira et calmera mes pulsions.
Ce n’est que quelques minutes plus tard que je me rends compte de l’atrocité que je viens de commettre. Comme quelqu’un qui a été privé de repas pendant plusieurs jours, je me suis jeté dessus sans me poser la moindre question.
J’ai honte, je me dégoûte, je me hais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-instant-dessin.skyrock.com
Kyriu Zero

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 30/01/2009
Age : 31
Localisation : Dans les ténèbres de ma peur et de ma haine des vampires

MessageSujet: Une nuit, peu paisible... partie 2   Ven 20 Fév - 21:32

Je regarde autour de moi en espérant que personne n’ai vu cette scène immonde et pitoyable. Comme depuis le début de la soirée, il n’y a personne…Franchement on ne se croirait pas dans une école tellement que c’est vide. Cela dit je ne m’en plains pas. Je n’aurais pas voulu que quelqu’un me surprenne dans mon état de « bête ».
Je me dirige vers la fontaine où je me rafraîchi. Je m’allonge sur le bord en repensant à ce qui vient de se passer.
Le temps passe, je ne sais pas quelle heure il est. Je devrais peut-être retourner au dortoir, et faire une dernière ronde en essayant de trouver désespérément Yuki.
Je ne ressemble à rien. Mon visage comporte quelques traces de sang séchées, ma chemise a viré au rouge. Je me comparerais plus à un zombie qu’à un vampire dans l’heure actuelle des choses.
Cela doit faire un bon moment que je suis ici, la lune a parcouru un sacré chemin, elle est maintenant de l’autre côté de la forêt, et les toutes premières lueurs de l’aube apparaissent. Son ton passe du rouge au rouge pale.
A l’intérieur de la résidence il fait un peu plus clair. Je remonte avec plus ou moins de mal en me redirigeant vers la chambre de Yuki.
Cette fois je rentre sans frapper. A l’intérieur se trouvent deux lits. Celui de Yuki et celui de sa copine. Je me penche sur l’un d’eux voyant qu’ils sont occupés. Celui-ci appartient à son amie. Je me relève et va vers le lit de Yuki. Elle dort… Je décide de ne pas la réveiller.
En un instant je me penche sur elle et sent son odeur. Un parfum doux et léger l’enrobe. J’entrevois une partie de son cou. Une envie soudaine me prend de la « mordre ». Je m’approche lentement sentant son pou régulier mais qui bat à faible allure. Quelle chaire tendre et fraîche aussi tentante… Au dernier moment juste quand j’allais poser des dents, elle bouge. Je me relève d’un bond et mon sang ne fait qu’un tour. Elle ne s’est pas réveillée. Quand mes esprits sont revenus je repars d’un pas lent. Je me retourne une dernière fois, puis quitte sa chambre.
Face à la fenêtre j’y appuie mon poing.


Je ne suis qu’un idiot ! M’en prendre à elle ! Je suis un lâche !

Je reste un moment là, en me remémorant ce que j’ai failli faire. Puis je décide de retourner à ma chambre. Je marche à nouveau dans ce couloir infini et rejoint le dortoir des garçons.
Finalement je fais marche arrière et prend la direction des douches.
Un grand espace l’y occupe avec plusieurs arrivées d’eau. Autant les garçons que les filles peuvent y accéder en même temps. J’enlève mes vêtements souillés et allume l’eau chaude. Je m’y place dessous et y reste un bon moment. J’enlève toute trace de sang et prend ma chemise pour la laver en même temps.
Je la frotte, je la frotte… Ce sang me met hors de moi et les tâches ne s’en vont pas si facilement. A force de gratter je finis par faire un trou dedans.


Pff je n’ai plus qu’à la jeter…

Je la regarde un moment l’air complètement perdu. Je la mets en boule et la balance à travers la pièce. J’éteins l’eau, me sèche et me rhabille. Au passage je ramasse la chemise et sors torse nu.
Je retrouve ma chambre, enfin… Je m’allonge et m’endors d’un trait. Tellement l’épuisement fait rage.
Je ne fais que des cauchemars. Puis je me réveille en sursaut. J’ai songé au moment où j’ai failli mordre Yuki. Mais la scène ne s’arrêtait pas là. Je la mordais en effet, mais je la voyais se transformer en vampire de level E comme moi. Elle était terrifiante et voulait se ruer sur moi pour me tuer.
Ce n’était qu’un cauchemar heureusement…
L’heure arrive pour moi de redescendre et surveiller l’entrée entre les deux pavillons.
J’arrive à cette entrée et je scrute les alentours pour voir si Yuki est là. Je l’aperçoit, mais ne va pas lui parler j’ai trop honte de ce que je lui ai fait…
J’essaie de prendre l’air le plus normal possible et fait mon devoir du mieux que je peux. Sachant que j’ai passé une nuit blanche ce n’est pas évident…
Ces fichus rêves me reviennent en tête et m’obsèdent. J’observe Yuki du coin de l’œil en essayant de voir si un de ses gestes la trahirai vis-à-vis de moi. Elle est comme d’habitude toute souriante et admirative devant les élèves de la night class.
J’aperçois ces « groupies » qui commencent à s’extasier devant l’arrivée de la night class. Je rigole intérieurement… Si elles savaient qui ils étaient vraiment ! J’en ai presque pitié à vrai dire.
Les portes s’ouvrent et les élèves habillés en blanc sortent. La cohue ne se fait vraiment pas attendre… Je me demande comment je fais pour ne pas avoir un mal de crâne avec la nuit que je viens de passer… A vrai dire je suis tellement las que ça me passe par-dessus la tête.
D’ailleurs j’en ai la claque d’elles. Je me tourne et m’en vais vers ma chambre. Je crois entendre la voix de Yuki mais je ne comprends pas ce qu’elle me dit. Je la regarde et m’en vais. Aujourd’hui je me prend un jour de repos je n’ai envie de rien faire.
Je prends le chemin du dortoir, je croise un élève.


*L’élève* Zero les cours c’est pas par là.

Je la regarde. Qu’est ce qu’elle a elle.

Je le sais imbécile. Qui t’as dis de me parler au juste !

*L’élève* Pour qui tu te prends à me parler comme ça. Je croyais que tu faisais fausse route vu que t’es dans les nuages…

J’entre dans une colère noire. Il ne me manquait plus que ça…

Et toi tu sais qui je suis ! Alors change de ton et laisse moi en paix ! Aujourd’hui ce n’est pas ma journée.

Elle me regarde les yeux écarquillés et reprend sa route. Hummpf sérieux… Ca se croit tout savoir.
Je trace ma route en croisant d’autres élèves de la day class. J’espère que eux non plus ne vont pas demander ce que je trafic, car je crois bien que j’en prendrais un et je lui referais le portrait.
Heureusement personne ne m’interrompt. Je monte dans ma chambre et pose mon uniforme.
Je m’allonge sur mon lit et divague à nouveau dans mes pensées. Si chaque soir ce doit être pareil alors je ne ferais pas long feu ici. J’espère que rapidement tout ceci ce calmera et que l’on trouve surtout et principalement un moyen de guérir…C’est ironique ce que je viens de dire… Guérir parce qu’on ne veut pas être un vampire, alors que plein de monde aimerait faire partie de leur compagnie. D’ailleurs j’en rigole nerveusement. Les autres me diraient « tu as bien de la chance d’être un vampire, avec ces dents et vivre la nuit !! ». Je dois arrêter de penser à ce genre de chose ça m’énerve encore plus et je ne voudrais pas réveiller encore mes « instincts ».
Finalement j’arrive à trouver le sommeil pendant quelques heures, puis je suis réveillé par quelqu’un qui tape à ma porte.


Laissez moi tranquille !! Je veux être tout seul !

Du coup je ne sais pas qui c’était, mais la personne n’a pas insisté et est partie. Tant mieux. Pour passer le temps je vais lire le livre que j’ai pris à la bibliothèque. J’espère qu’il me donnera les réponses aux questions que je me pose.
En premier lieu, voir s’il y a un moyen pour ne pas atteindre le level E. Ah voici ma réponse !


Quoi !!! Je dois boire le sang d’un sang pur !!! Non tout sauf ça ! Et encore ce n’est même pas sur que ça marche.

Et le seul sang pur que je connaisse c’est Kuran…Jamais de la vie je préfère encore me transformer. Je suis déçu par cette réponse. Je referme le livre et le jette à travers la pièce.
Ca fait quatre années que ça dure. Avant ça allait, mais depuis que je suis arrivé ici mon état c’est empiré du jour au lendemain. A cette allure dans deux semaines je serais complètement transformé…
J’y repense ! Je dois parler à Yuki et cette fois je n’abandonne pas ! Je descends à grande vitesse en direction de sa chambre.
Arrivé devant mon cœur bat de plus en plus fort en appréhendant sa réaction. Je toque et entre.


Yuki ? je peux te parler…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-instant-dessin.skyrock.com
Yuki Kuran
Admin
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 20/01/2009
Age : 27
Localisation : au coter de celui que j'aime et qui est aussi mon frère.

MessageSujet: Re: Une nuit, peu paisible... partie 1   Mer 30 Sep - 17:14

J'entra dans ma chambre et remarqua qu'il y avait deux lits, apparemment j'allais avoir une voisine avec moi. Je me demandais qui cela pourrais bien être, les élève de la Day classe arrive aujourd'hui donc je verrais bien le moment venue. Je pose mes affaire sur le lit de gauche et ouvre la fenêtre, elle donne sur les pavillons de la night class. Un sourire bête s'affiche sur mon visage que je n'arrive pas à effacer. Je me retourne vers mon lit et range mes affaires. Avec cette chaleur je me dirige vite fait vers les douches, je me déshabille et laisse coulait l'eau chaude sur moi, qu'e ce que cela fait du bien. Après mettre bien rafraichie je retourne dans ma chambre, la nuit n'allait pas tarder à tomber. Je mis mon brassard et sortie de la chambre, aujourd’hui mon travaille allais commençais. Charger de discipline, voila ce que je suis, cela consiste à faire respecter le règlement dans l'Académie Cross. Enfin c'est ce que tout le monde croie... Mais en réalité cela et tout autre chose. Nous les charger de discipline nous somme charger de faire garder le secret de la Night class.
Cette classe n'est point comme les autres, elle est différente, effrayante... Les élèves de cette classe sont des créatures qui ne vivent que la nuit, ne supportant pas la lumière du jour, ils sont éternels. On les à appeler les vampires... Vous me direz que cela n'existe pas, et ben si... voila pourquoi on est la Zero et moi même pour garder ce secret.
J'arrive devant l'entrée du pavillon de la lune, Zero n'es pas encore là, qu'es ce qu'il peut bien faire. Voila les filles qui arrive, pfff Zero tu me le paieras... je t'ente temps bien que mal de les repoussait mais impossible, les portes s’ouvre pour laisser passer les élèves de la night class. Je les regarde passer et vois Kaname-sama. Kaname et un vampire qui ma sauver il y a maintenant dix ans d'un vampire assoiffer de sang. C'est le seul qui ne me fait pas peur, c'est mon sauveur sans lui je ne serais pas la en ce moment même, et pour tout dire je l'aime. Je suis comme paralyser, je le fixe avec un sourire avant de la saluer. Il me fait un signe de tête et par en cours en compagnie des autres élèves, une fille a ses coter me pose un regard noir, c'est Luka. A présent ils sont tous partie, je demande aux filles de rentrée dans leur dortoir, ce qu’elles font après m'avoir traiter de tout les noms possible...Elle son jalouse de moi car j'ai un contacte différent avec les élèves de la Night class que elles elle non pas...
Bref je vérifie bien que tout le monde sois rentrée et commence a faire mes rondes, demain quand je verrais Zero je lui foutrais une baff pour m'avoir laisser seul grrr, qu'es qu'il m'énerve lui en ce moment...En y pensent ca me rappelle quand je l'ai vue pour la première foie, c'était un jour d'hiver Kaien l'avait ramener a la maison en me disant que un vilain vampire avait tuer ses parents...j'ai du le lavait, j'en ai profiter pour voir si il n'avait pas de marque au coups, heureusement il n'avait rien ce qui ma drôlement soulager. Mais depuis ce jour Zero déteste ses "créature assoiffer de sang", je ne peu pas dire que je ne le comprends pas, mais ils ne sont pas tous comme ca... Je sortie de me penser en entendent des bruits, je regarde autour de moi mais ne vie rien, je continue ma route et observe la night class en cours. Je baille, la fatiguer commence a se faire sentir, bon je faite vite fait le tour une dernière foie et par me couchée. Mais avant cela je vais prendre une bonne douche.
Je rentre dans la salle de bain, l'atmosphère et chaude comme si quelqu'un venait de sortir de là, pour temps je n'ais vu personne...J'enlève mes vêtement et prend ma douche, cela fait vraiment du bien puis je me dirige vers ma chambre. Je m'installe sous les couvertures chaude et ferme les yeux, je sans déjà les premier rayons de soleil éclairer ma chambre, pfff je ne vais pas beaucoup dormir encore aujourd'hui. Malgré cela la fatigue me rattrape très vite ou je sombre dans un sommeille profond.
Une bonne heur avant que tout le monde ce réveille je me lève pour me préparer, et oui mon boulot de charger discipline me donne pas beaucoup d'heur pour dormir. D’ailleurs j’ai fait un drôle de rêve, j'ai crue de Zero était rentrée dans ma chambre et pourquoi je nan sais rien...Brefff ca doit être encore mon imagination qui doit me jouait des tours comme toujours. Je m'habille de mon uniforme et met mon brassard de charger de discipline. Je sors de la chambre en faisant doucement pour ne pas réveiller ma colocataire, je descend les escaliers et me dirige vers la pavillon de la Lune. Je voie Zero en face de moi. Je vais pour lui parler mais trop tard les filles arrive en troupe, voila une nouvelle journée qui commence... Je voie les élèves de la night class arriver, je regarde Zero et le voie entrain de partir vers les dortoirs, il na pas l'air de m'entendre ou il fait tout comme.
Bammmm.... Ben voila je mis attendais je finis encore au sol a cause de ses groupie... Une main apparais devant moi, je lève la tête et vois Kuran Kaname, je pose avec hésitation ma main dans la sienne et il m'aide a me lever. Je le remercie et le regarde partir. Dans mon dos je sans des regards plus que noir et un silence de mort, je me retourne et voie toute les filles me tuer de leurs regard.

*élève*: Yûki Cross tu nous le paiera un jour...

-Mais j'ai rien fait...

*élève*: c'est ca ouai.... Qu'elles sont tes contacte avec Kaname-Sama?

DRIGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG

-Excuser moi les filles mais vous devait partir en cours....

A ce moment la je partie en courant suivie de toute les filles. Je trouve vite fait un petit coin pour me cachait, après plus de dix bonne minutes je sortie de ma cachette et partie vers ma chambre en attendent le prochain cours arriver.
Je rentre dans ma chambre vide et m'allonge sur le lit tranquillement, puis je ferme les yeux. Un bruit perturbas mon repos, quelqu'un frappa à la porte, je me lève et pour aller ouvrir. Je fût surprise de voir Zero devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire--knight.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit, peu paisible... partie 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit, peu paisible... partie 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Saint-Exupéry, Antoine (de)] Vol de nuit
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment laisser une seule partie de couleur ???
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight :: Pavillon du jour :: Dortoir des garçons-
Sauter vers: